Le dropshipping est-il vraiment rentable ?

Ces temps-ci, les articles et les blogs qui parlent de dropshipping sont innombrables. Les sujets sont divers mais il y en a deux qui reviennent très souvent : la création de site de dropshipping et la question de la rentabilité. Cette dernière fait polémique. C’est normal car il est courant que la rentabilité des business populaires soit discutée. Le dropshipping, on en parle beaucoup sur internet, en bien et en mal ! Est-ce vraiment rentable ou une arnaque profitant à quelques personnes seulement. Cet article fait le point sur la question.

Comprendre d’abord le fonctionnement le dropshipping

Pour pouvoir émettre un bon jugement sur la rentabilité du dropshipping, il convient en premier lieu de comprendre comment il fonctionne. De cette manière, votre jugement sera objectif et ne sera influencé ni par les rumeurs ni par les campagnes de publicité. En fait, le principe est assez simple. Un fournisseur (propriétaire du produit) veut vendre ces produits sans avoir à supporter sa commercialisation. Alors un commerçant se chargera de le vendre à sa place. De cette manière, le celui-ci n’aura pas à acheter le produit. Ce qui est intéressant, c’est qu’il pourra quand même se comporter comme un vendeur ayant un stock. Chaque commande sera directement transférée au fournisseur et le commerçant touchera une commission pour chaque vente.

Comprendre la différence entre rentabilité et chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires n’est pas synonyme de rentabilité. Même si on fait des milliers d’Euro de chiffre d’affaires, c’est le volume de la marge qui déterminera si on est rentable ou pas. C’est pour cela que des formateurs en dropshipping malins ne parlent uniquement que de chiffres d’affaire. Restez bien sobre, c’est la rentabilité qui importe. Il faut prendre en compte les cotisations, les charges de la société, le coût de la publicité, le salaire et toutes les dépenses qui se rapportent à l’activité. C’est seulement après tout cela que vous pouvez dire si vous êtes rentable ou pas.

Vivre du dropshipping, oui, c’est possible

Gagner sa vie en travaillant à domicile est possible. Le dropshipping a déjà fait ses preuves. Il serait exagéré de dire qu’il n’y ait aucun inconvénient. En effet, il y a les problèmes liés à la douane, le TVA, et le temps de livraison des produits. Mais le dropshipping fait partie des rares business qui permettent véritablement de tester un marché avant de se lancer dans la constitution d’un stock. Les risques de perte sont donc minimes. Il faut juste faire attention à bien intégrer les différents coûts dans le prix de vente pour s’assurer de toucher une marge à chaque fois.

Comment s’organise la tendance du covoiturage de colis ?
Quelles sont les particularités du moyen de livraison « green » ?